Quels sont les éléments qui constituent un jardin japonais?

7 Mai 2020 | Actualités

Concevoir vos jardins est une véritable passion. Et lorsque vous nous demandez un jardin japonais, le projet prend vie dans nos têtes assez vite. Nous adorons ces jardins empreints de sérénité et de douceur. L'art de vivre à la Japonaise nous inspire beaucoup. Découvrez les subtilités de ces sublimes jardins...

TOUTE UNE PHILOSOPHIE…

Le jardin japonais est une harmonie de dispositions précises des objets et des plantes de tailles, formes et textures variées. Il s’organise aussi en contrastes rugueux et lisses, vertical et horizontal, dur et souple. Cela n’y paraît pas mais nos jardins japonais sont très étudiés et demandent beaucoup de réflexion. Par ailleurs, il rejette la symétrie au profit d’une asymétrie très équilibrée. Ce sera un jardin de contemplation et non de jardinage ou encore de loisirs…

Soigner la composition du jardin japonais

Il faudra donc choisir comment profiter de votre jardin si vous souhaitez ardemment un jardin japonais… Au travers des envies de nos clients, nous avons su nous adapter et créer le jardin japonais qui leur ressemble. Découvrez notre “Jardin japonisant à Arcachon” ainsi que notre “Jardin aquatique zen à Biscarosse“. Nous sommes là pour vous conseiller… Et si vraiment vous souhaitez l’allier avec le jardin de loisir, rien ne vous empêche de vous organiser un “petit espace” jardin japonais…

Ce jardin doit donc impérativement éviter les lignes droites et privilégier l’asymétrie. Il est toujours organisé sur un rythme impair. Les nombres impairs sont considérés comme étant de bonne augure et à ce titre, les végétaux et objets doivent être répartis en nombre impair. Il faut savoir que les chiffres 3, 5 et 7 sont particulièrement appréciés.

De même, on proscrira les angles et on privilégiera les courbes. Il faudra briser volontairement les allées, les ponts ou toutes perspective rectilignes. C’est l’un des principes zen.

Et il faut savoir aussi que le jardin japonais se doit d’être une découverte perpétuelle. La vue est le plus souvent possible masquée pour permettre son exploration au fur et à mesure que l’on s’y promène.

Les plantes les plus utilisées dans les jardins japonais

Tout d’abord nous parlerons des plantes couvre-sols. Il faudra éviter le gazon, trop occidental, et opter pour des mousses décoratives typiques des jardins japonais. Parmi elles on trouve l’helxine, la selaginelle ou encore la sagine, appréciée pour ses petites fleurs blanches parfumées. Elles couvrent parfaitement et rapidement les espaces et peuvent être piétinées sans soucis.

Pour les arbres et arbustes, choisissez les fameux érables japonais, mais aussi, une star intemporelle, le cerisier japonais. Il y a aussi une multitude de rhododendrons et d’azalées multicolores qui donneront du peps à cette création. Pensez également aux camélias mais aussi aux bruyères. Toutes ces variétés fleuriront votre jardin tout en respectant l’esprit japonais.

Vous pourrez aussi insérer des pins ou encore des bambous. Il faudra surtout veiller à ce que ces végétaux ne prennent pas trop d’ampleur en les taillant très régulièrement et rigoureusement. Ils conserveront ainsi leur silhouette et leurs proportions.

Les plus grands sujets seront toujours en arrière plan ou isolés de façon à masquer la vue et pouvoir créer quelque chose derrière. Les pittospores et les ilex, plantés toujours en respectant de principe d’asymétrie, ajouteront de la structure car ils sont compacts et souvent taillés en forme de boule.

Enfin, les graminées donneront de la légèreté et du mouvement. On peut intégrer notamment des carex, hakonechloas, imperatas, ophiopogons, miscanthus et hostas. Elles sont toutes très décoratives et variées et permettent de la fantaisie dans les massifs.

Les accessoires, un élément essentiel du jardin japonais

Le jardin japonais est, vous l’aurez compris, une subtile alliance entre tous les éléments que vous y plantez ou disposez. Il va de soi que pour préserver au maximum une belle harmonie, les accessoires devront être en matières naturelles.

Privilégiez le bois et le granit. Les pierres vieillies seront appréciées, celles qui pourraient avoir une histoire, une empreinte…

Pour les graviers, ils seront disposés pour symboliser l’eau ou dans les massifs, de façon neutre, pour mettre en valeur l’arbuste ou l’arbre. Ils sont soigneusement ratissés dans les jardins zen pour former des motifs précis. C’est un rituel quotidien qui invite à la méditation.

Les pas japonais et les statues font également partie intégrante du jardin japonais. Les pas sont souvent en ardoise ou en granit et disposés sur un chemin sinueux. Ils incitent le visiteur à s’arrêter régulièrement et apprécier les vues qui s’offrent au fur et à mesure du chemin. Les statues ponctuent le cheminement du visiteur et les invitent également à la contemplation.

Enfin, l’eau, sous toutes ses formes, fera si possible partie de votre jardin japonais. Elle est l’élément purificateur. Un ruisseau, une cascade, un bassin, une source ou encore des pierres à eau, … Tout est imaginable! Et pourquoi pas inviter quelques carpes koï dans votre bassin…

Vous penserez, pour la touche finale, à l’éclairage… Des lanternes disposées le long du chemin éclaireront à merveille le visiteur et mettront en valeur votre jardin japonais!

Et pour la touche d’originalité de votre expert paysagiste… Pourquoi ne pas utiliser l’acier Corten pour certaines statues ou lanternes… Ce métal ira à merveille dans l’ambiance du jardin japonais

création ou entretien, concept paysager est là pour votre projet

Besoin de l'avis d'un professionnel
pour estimer le prix de votre projet ?

N'hésitez pas à nous solliciter, nos paysagistes prendront contact avec vous dans les meilleurs délais !