Quelle clôture choisir pour son jardin?

17 Déc 2019 | Actualités

Concept Paysager, votre expert paysagiste, vous accompagne dans le choix de la création de votre clôture naturelle paysagée. Haie paysagère ou plantes grimpantes? Nous allons vous aider à l'imaginer...

TOUT COMMENCE PAR UNE FLÂNERIE…

Une flânerie où vous observez cette clôture qui vous sépare de vos voisins… Oui, ils sont assez sympathiques somme toute, mais vous aimeriez bien être isolés et avoir une bonne dose d’intimité dans votre jardin!  Alors voilà… la question se pose : Comment orner joliment cette clôture… haie paysagère ou plantes grimpantes???

Nous allons vous aider à faire votre choix…

Pourquoi bien choisir la façon de couvrir sa clôture?

Elle est un élément important de votre jardin. C’est elle qui garantit votre intimité et votre sérénité. Par ailleurs, bien choisir la façon de l’orner permettra de trouver l’harmonie avec votre jardin ou votre terrasse. Nous pouvons vous aider à faire ce choix en lien avec les différentes composantes de votre extérieur…

En tout premier lieu, la question à se poser est : Quelle emprise est-ce que je souhaite que la végétation prenne sur mon jardin?

 

Les différentes clôtures pour votre jardin

Il existe des multitudes de façons de se cacher des regards indiscrets… Si vous ne souhaitez pas passer par la case “mur de 2 mètres de haut” très imposant et parfois oppressant, alors la nature va vous offrir des merveilles de fleurs et de senteurs, et même de gourmandises…

 

si j’opte pour une haie paysagère..

Elle permet des combinaisons infinies de végétaux tous plus beaux et fleuris les uns que les autres ou encore au parfum enivrant. Vous pouvez même y intégrer de beaux arbres fruitiers… Voici à titre d’exemple une haie paysagère plantée en Avril 2017. Elle a bien grandi depuis et s’est bien étoffée. Il faut savoir que les végétaux faisaient déjà 1,50 à 1,75 mètres à la plantation.

D’un point de vue budget, ce sera forcément plus onéreux et il faudra compter environ 35 € par mètre linéaire planté si les sujets font 60 à 80 cm de hauteur.

L’emprise sera d’un minimum de 120 cm sur le jardin. Il faudra compter ensuite, si vous le souhaitez, la pose de bordures pour délimiter la haie. Et bien sûr, pour vous éviter la corvée des désherbages, la mise en place de minéraux ou encore de paillages de bois.

Alors voilà, c’est très beau tout ça mais si vous avez un petit jardin ou que vous ne voulez tout simplement pas vous « encombrer » avec une haie ? Et bien il y a aussi la solution des plantes grimpantes

ET POURQUOI PAS des plantes grimpantes…

Il en existe 17 variétés différentes qui peuvent s’acclimater dans notre région. Par ailleurs, leur emprise est nettement moindre puisque cela ne vous prendra que 10 à 50 cm de largeur. Vous allez pouvoir vous protéger des regards indiscrets et bonus : même peut-être avoir la place de vous installer dans un confortable hamac

Vous me direz…il y a aussi la solution lierre, c’est une plante grimpante non ?

Oui, tout à fait, sauf que…

Cette plante, un peu mesquine il faut le dire, possède des petits crampillons grâce auxquels elle s’accroche sur votre joli mur crépi ou votre grillage.

Alors un jour, vous vous dites : « j’opterai bien pour une autre plante que le lierre sur ce mur…» Oui mais ce que vous ne savez pas c’est que quand vous arracherez le lierre, les crampillons resteront fixés ! Et le seul moyen de les enlever est de faire appel à une entreprise du bâtiment qui vient sabler votre mur pour les enlever.

Cela engage des frais non négligeables et inévitables… Le lierre abîme beaucoup les murs, sa plantation est donc à bien considérer avant de vous lancer !

Mieux vaudra alors privilégier le grillage ou des fils de tension pour cette plante ! Il sera plus facile à enlever ou à nettoyer si vous le souhaitez…

grimpantes…oui…mais caduques…

On compte parmi elles notamment les clématites qui ont de magnifiques floraisons ou les actinidias qui produisent les délicieux kiwis. Il existe aussi les passiflores qui ont des fleurs extraordinaires et la vigne vierge se parera d’un rouge vif fabuleux à l’automne ! Aussi magnifiques, on trouvera les ampelopsis, les bignones ou encore les glycines.

Et il en existe une plutôt remarquable… c’est l’hydrangéa ou hortensia grimpant. Peu connue, cette plante possède une floraison blanche légère et vaporeuse. Elle est idéale pour couvrir une clôture située au Nord car elle préfère l’ombrage. Et le petit plus c’est qu’elle grandit très rapidement et peut atteindre les 15 mètres ! Avis aux propriétaires de murs imposants

Toutes ont des floraisons superbes et couvrent une clôture à merveille l’été ! Vous ne pourrez malheureusement pas espérer vous isoler visuellement l’automne venu…

ENTRE LES DEUX…LES SEMI-PERSISTANTES

C’est le cas du chèvrefeuille qui a une floraison aussi envoûtante par son parfum que sa beauté… Mais il faut savoir qu’au fil des années, tout comme la glycine, ses bois vieillissent et grossissent. Il faudra alors régulièrement les couper et les enlever afin de conserver l’aspect « jeune » de la plante et ainsi garder sa beauté.

Ses feuilles tombent en partie à l’automne, la couverture sera donc moindre durant l’hiver.

restons cachés…avec les persistantes

C’est LA solution pour échapper aux regards indiscrets…

Sur la région Bordeaux Métropole et sa grande périphérie ainsi que dans le Médoc, plus communément, nous plantons régulièrement le jasmin.

Attention, il ne faut pas confondre le jasmin blanc d’hiver et le jasmin étoilé ou trachelospermum. Le premier est caduc donc il n’aura pas l’effet escompté si vous décidez de le planter !

Ce végétal a de multiples avantages à être sélectionné pour couvrir une clôture… Sa floraison est merveilleuse et est très utilisée en parfumerie. Elle s’étendra, pour le plus grand plaisir de chacun, de Juin à Septembre.

Ensuite, il est persistant… vous pourrez espérer avoir une très belle et dense couverture en 4 années si vous plantez des sujets d’1 mètre.

Et en revanche il vous suffira d’une à deux années si vous plantez des végétaux de déjà 2,50 à 3 mètres. Comme vous vous en doutez, tout est une question de budget… Cette fois-ci il faudra compter 25 € environ par mètre linéaire planté.

Ensuite il faudra les espacer d’environ 1 à 2 mètres. Tout dépendra encore une fois de la hauteur voulue du végétal à la plantation.

Vous pouvez d’ailleurs aussi choisir de le faire courir sur un mur ou encore une palissade élégante

Mais comment me direz-vous ?

Et bien grâce à de simples pitons fixés dans le mur. Nous les relions avec des fils de tension tous les 50 cm de hauteur environ et il suffira de tresser les jasmins dessus et les laisser grandir et couvrir le mur.

Comment entretenir votre clôture naturelle?

Le plaisir de voir ces végétaux s’épanouir au jardin passera aussi par leur entretien

Rassurez-vous, il est commun à toutes ces espèces et ne vous prendra pas beaucoup de temps

On comptera 3 applications d’engrais à libération progressive, de l’arrosage évidemment, et une taille par année !

Il suffira d’ailleurs de seulement épointer le jasmin qui lui, ne fait pas de gros bois. Encore un gros avantage !!!

En ce qui concerne la haie paysagère, si vous ne souhaitez pas passer vos belles soirées d’été avec un bel arrosoir à la main, il faudra penser à l’arrosage automatique. Bien installé par votre paysagiste préféré, il consommera souvent bien moins qu’un arrosage manuel…

Vous avez toutes les cartes en main maintenant pour pouvoir faire votre choix et parer votre clôture ou mur de l’essence qui vous séduira

Nous sommes bien évidemment à votre écoute si vous avez d’autres interrogations

N’hésitez pas à nous contacter via notre formulaire ou directement sur contact@concept-paysager.fr

A très bientôt et bonnes réflexions à tous !

 

création ou entretien, concept paysager est là pour votre projet

Besoin de l'avis d'un professionnel
pour estimer le prix de votre projet ?

N'hésitez pas à nous solliciter, nos paysagistes prendront contact avec vous dans les meilleurs délais !