Nos conseils pour planter des arbres et arbustes en Automne

25 Nov 2021 | Actualités

Et si cette année vous décidiez de planter vous même dans le jardin les arbustes ou les arbres qui vous font envie ? La période de l'Automne, propice aux plantations, est enfin arrivée. Et comme l'adage le dit, et il est vrai, en ce fameux 25 Novembre : "A la Sainte Catherine, tout bois prend racine". Alors, suivez les conseils avisés de votre expert paysagiste...

Savez-vous planter des…

L’Automne a fait son entrée au jardin et il est vrai qu’il faut trouver la motivation pour chausser ses bottes et s’activer…Entre le ramassage des feuilles, les tailles, le paillage et la protection des arbres et arbustes, impossible de s’ennuyer…Il est vrai que ce jardin est beaucoup moins attractif sans les jolis arbustes fleuris et autres feuillus vert tendre… Et si justement, c’était le moment d’imaginer ce jardin autrement… Ainsi, en ces derniers jours de Novembre, pourquoi ne pas penser au futur printemps et imaginer les différents arbres et arbustes que vous pourriez y planter. Alors…passons à l’acte.

Dans l’idéal

Nous sommes donc entrés dans la période idéale pour les plantations d’arbres et d’arbustes… Idéalement, elle se situe entre mi-Octobre et mi-Février dans notre belle région du Sud-Ouest. Cependant, le mieux sera d’attendre la fin de l’Automne et début d’Hiver, à savoir Novembre et Décembre. En effet, cela permet au végétal de se consacrer uniquement à l’implantation de son système racinaireSi la plantation avait lieu au printemps, le végétal se fatiguerait plus vite car il aurait un double travail : pousse racinaire et pousse foliaire pour avoir un joli feuillage fourni et touffu. En résumé, il faut que votre plante soit le moins fatiguée possible et nous allons voir comment la choisir pour que la reprise soit la meilleure possible.

Plantation arbre d’automne et plantation d’hiver

Tout d’abord, il faut distinguer les deux car elles n’auront pas le même impact sur l’arbre ou l’arbuste que vous transplanterez dans votre jardin. D’autre part, l’impact financier sera aussi différent, et c’est un critère a prendre en compte au-delà de l’esthétisme de la plante et du jardin

En Automne, tous les végétaux vendus seront en conteneurs. Néanmoins, en Hiver, vous pourrez les trouver sous forme de conteneurs également, mais aussi en « racines nues » et en « mottes ».

Les végétaux en conteneurs sont cultivés hors-sol, directement en pépinières. Ils sont en pots avec du terreau généralement assez riche.

En effet, ceux qui sont vendus en mottes sont cultivés en pleine terre, et généralement en plein champs. Ils sont arrachés et transplantés tous les 2 à 4 ans suivant la taille des plantes. Cela permet de densifier le chevelu racinaire, ce qui augmente la zone de nutrition du végétal et lui permet de s’implanter plus facilement.

Les racines nues

Pour ceux qui sont vendus en racines nues, ils sont également cultivés en plein champs et sont arrachés pour la vente. La terre est soigneusement retirée des racines. Ici, l’avantage est que même pour les très grands végétaux, le poids sera moindre et il sera donc plus facilement transportable et plantable. Il faut tout de même savoir que certains végétaux, trop fragiles, ne peuvent être vendus en racines nues. C’est le cas des magnolias, des liriodendrons ou encore de cyprès.

Autre petite précision, pour les végétaux vendus en racines nues, il faudra faire ce que l’on appelle le « pralinage » avant de pouvoir les planter. Cette opération consiste à remplir un contenant étanche avec un mélange de terre, d’eau et de terreau. Ensuite, il faut baigner le système racinaire de la plante dans cette préparation. Ainsi, cela permet de le réhumidifier avant la plantation, ce qui la rend bien plus facile et surtout, stresse moins l’arbre ou l’arbuste à planter.

Avantages et inconvénients

Pour commencer, les végétaux vendus en conteneurs sont, comme leur nom l’indique, dans des pots remplis de mélanges de terreaux enrichis qui contiennent beaucoup d’éléments nutritifs. Le mélange est en règle générale très léger, ce qui facilite le développement racinaire de la plante. Lorsque l’on procède à la plantation, on fait passer l’arbre ou l’arbuste d’un milieu riche à un milieu souvent pauvre. Par conséquent, si la préparation est mal faite, la plante ne reprendra pas bien… Nous parlerons des préparations un peu plus loin, nous vous donnerons tous les conseils pour une parfaite plantation…

Pour continuer, il faut également savoir que la vente en conteneurs est la plus répandue mais aussi la plus chère. Ce sont les végétaux que nous retrouvons dans nos jardineries préférées et qui proviennent parfois de très loin

En ce qui concerne les végétaux vendus en racines nues ou les mottes, vous les trouverez généralement en pépinières locales. L’avantage est que le sol sera de la même nature que votre jardin. L’acclimatation de votre plante en sera donc facilitée. Ainsi, les végétaux en racines nues coûtent bien moins cher, sont plus légers et plus faciles à planter.

Plantation arbre, que sont les végétaux en motte

Les végétaux en mottes seront plus chers que ceux en racines nues mais moins chers que ceux en conteneurs. Ils seront choisis par le pépiniériste et non par vous-même. Il faut savoir aussi que suivant la taille de l’arbre ou de l’arbuste, la motte sera vraiment très lourde et difficile à manutentionner. Pour certains des arbres que nous avons déjà plantés chez nos clients, nos équipes avaient besoins de tous les bras disponibles pour bouger l’arbre. Il aura fallu très récemment compter pas moins de 3 personnes pour déplacer et planter un liquidambar de hauteur 350/400 cm pour un poids d’environ 100 à 150 kg… Nous utilisons même parfois des petites grues pour déplacer les végétaux. Vous pourrez voir un exemple en vidéo ci-dessous et je vous invite à découvrir l’incroyable réalisation dont nous avons eu le privilège de nous occuper pour l’un de nos clients ou nous avons littéralement fait « voler » des arbres…  Il faut donc bien réfléchir à 2 fois avant de se lancer, vous l’aurez compris…

Plantation arbre, une préparation digne d’un professionnel…

Tout d’abord, qu’ils soient en racines nues, en mottes ou en conteneurs, vos végétaux doivent bénéficier d’une fosse de plantation suffisamment grande pour s’implanter et s’épanouir. Il faudra creuser 1 fois et demi à 2 fois la taille de la motte ou du conteneur et 2 fois le volume de votre plante en racines nues.

Par ailleurs, plus la fosse sera grande, plus la terre sera décompactée, plus le système racinaire s’implantera facilement car il arrivera aisément à percer.

D’autre part, il faudra éviter de lisser les parois et le fond de la fosse. Il vaudra mieux donner des coups de bêche pour casser les bords. Ainsi, la plante percera plus facilement.

Enfin, pour que cette fosse soit parfaite pour accueillir votre arbre ou arbuste, il faudra éviter de la creuser de biais mais plutôt bien droite. En effet, les racines suivent naturellement la pente et finissent leur course en fond de fosse. Si elle est de biais, les racines forment une sorte de chignon au fond et finiront par s’étouffer

Plantation arbre, pensez aux nutriments

Ici, il faudra aussi apporter les nutriments nécessaires à ce végétal pour qu’il démarre bien dans votre jardin… Il est idéal de lui fournir du terreau qui sera malaxé à la terre excavée de la fosse. Ainsi, la plante sera moins stressée et pourra s’implanter aisément car elle aura à la fois des nutriments du terreau et à la fois la terre du site qu’elle découvrira. Vous pourrez former autour de votre plantation une cuvette si vous n’avez pas d’arrosage automatique. Cela permet à l’eau de ne pas ruisseler lorsque vous arrosez. Elle reste autour de la plante pour s’infiltrer ensuite dans le sol.

Une fois la plantation terminée, vous pourrez apporter à votre arbre ou arbuste de l’engrais à libération progressive qui se diffuse sur environ 6 à 10 mois. Il aidera la plante à reprendre, ses racines à s’implanter et à pousser par la suite.

Enfin, et non des moindre, il faudra arroser copieusement. C’est ce que l’on appelle dans notre jargon « plomber la plante à l’eau ». Cela permet de faire descendre les petites particules de terre dans les poches d’air non comblées. Cela évite le dessèchement racinaire.

Pout conclure, vous avez maintenant toutes les cartes en main pour réaliser vos plantations d’Automne et Hiver comme un professionnel. Pour cela, n’hésitez évidemment pas à nous contacter si vous avez besoin de davantage de conseils ou pour faire réaliser vos plantations par votre expert paysagiste!

entreprise paysagiste familiale en gironde

Besoin de l'avis d'un professionnel
pour estimer votre projet ?

N'hésitez pas à nous solliciter, nos paysagistes prendront contact avec vous dans les meilleurs délais




    À propos

    Entreprise paysagiste familiale de conception & d'entretien de jardins en Gironde (Bordeaux Métropole & grande périphérie)

    Copyright © 2019 Concept Paysager | Un site qui a Fière Allure by intento›