Les principes du potager bio

28 Avr 2020 | Actualités

N'est par jardinier de potager bio qui veut... Certains principes sont à respecter et nous allons vous les faire découvrir. De la préparation du sol à la récolte, Concept Paysager vous aide à réaliser un potager bio digne de ce nom!

DE BONS LÉGUMES BIO…

Qui n’a jamais émis l’idée de produire ses propres légumes et petits fruits au jardin? Qui plus est bio?C’est un défi oui, mais un défi que nous allons vous aider à relever. Avec ces quelques principes simples et une bonne dose d’huile de coude, à vous les produits frais et bio à portée de main!

Préserver les sols

Les micro-organismes et la faune du sol sont essentiel à sa vie. Ces petits vers de terre, arthropodes et autres protozoaires permettent le brassage de la terre, son aération et la dégradation des matières organiques.

L’écosystème des sols se maintient naturellement grâce à tous ces petits animaux qui ne mesurent parfois que quelques dixièmes de millimètre

Mais pour offrir à vos futurs légumes tout ce dont ils auront besoin et même plus, il faut apporter beaucoup plus d’éléments nutritifs au sol de votre potager bio. Vous pourrez donc en période automnale et hivernale apporter du compost grossier, du fumier de cheval mais aussi vos déchets de tonte en couche fine et des feuilles mortes. Il est important d’alimenter votre futur jardin potager bio avec toutes ces matières. Par contre, tout devra être déposé en gros éléments, de façon a ce que les micro-organismes et petits animaux travaillent en les dégradant et ce faisant, aèrent la terre.

Et non seulement vous enrichirez votre terre, mais en plus vous la protégerez de l’humidité et du froid pendant l’hiver…

Le printemps venu, armez-vous de votre bêche et malaxez la terre avec toutes ces matières dégradées. Votre potager bio va alors s’enrichir assez spectaculairement!

Ensuite… à vous les semis et plantations!!!

Et il faudra aussi penser, une fois vos plantations en bonne voie, à disposer encore une fois un paillis pour protéger votre sol des excès de chaleur et de sécheresse. En plus, cela limitera vos arrosages! Ce n’est que du bénéfice! Il peut être à base de vos déchets de tonte mais votre gazon ne devra pas être traité chimiquement… Ou alors des fougères, de la tourbe ou encore des coquilles de cacao (très régressif avec son odeur chocolatée).

Alterner les cultures

La rotation des cultures fait partie de l’entretien du potager bio afin de le voir se pérenniser… Elle va limiter la propagation des parasites et des maladies spécifiques puisque ils ne pourront pas s’habituer à tel ou tel type de légumes.

Il ne faut pas cultiver les différentes familles de légumes sur la même parcelle d’une année sur l’autre. Dans l’idéal, il faudrait diviser votre potager bio en 4. Une partie recevra les légumes-feuilles de type épinards, salades,… Vous planterez dans la deuxième partie les légumes-fruits comme les tomates et les aubergines. La troisième partie recevra les légumes-racines dont font partie les pommes de terre. Et la dernière partie recevra les légumes vivaces qui peuvent rester à la même place plusieurs années de suite comme les artichauts ou certaines plantes aromatiques

L’année suivante il faudra donc faire occuper une parcelle différente à toutes ces familles de légumes 

Harmoniser la diversité

Le petit plus, c’est de pouvoir associer les légumes mais aussi quelques fleurs selon leur propriétés. Cela permettra d’homogénéiser le rendement du potager à l’année. Ainsi, la tomate appréciera particulièrement le basilic ou encore la carotte. Les courgettes, quant à elles, préféreront le maïs sucré comme voisin.

Vous pouvez aussi intégrer quelques jolies fleurs qui, non seulement, agrémenteront le jardin mais protégeront efficacement vos cultures. A titre d’exemples, les œillets d’Inde éloigneront les pucerons des plants de tomates, les soucis attireront les syrphes dont les larves dévoreront les pucerons, et la bourrache attirera les insectes mellifères et repoussera le sphinx de la tomate.

Et si tout cela ne suffit pas…

Nourrir et traiter les plantes

L’utilisation du compost est la base de la fertilisation biologique. Il va nourrir et rendre plus fort la base de votre potager biologique. Un sol fertile sera bon pour vos cultures et repoussera les parasites et les maladies car le sol sera sain.

Parlons un peu des bio-pesticides… Plutôt que d’empoisonner les organismes nuisibles, ils les combattent notamment en les faisant suffoquer ou en les affamant. On peut citer les pesticides microbiens qui comptent les bactéries ou les champignons entomopathogènes. Les nématodes rentrent d’ailleurs dans cette famille… Ces vers microscopiques sont utiles pour lutter contre de nombreux nuisibles. Ils parasitent l’insecte en question, se multiplient à l’intérieur de lui et entraînent sa mort.

Ensuite on pourra se servir des pesticides biochimiques. Ils sont produits à base de plantes. On compte parmi eux le purin d’orties qui aura une action contre les pucerons et les acariens.

Et enfin, primordial : l’arrosage! Idéalement vous vous servirez des eaux de pluies ou des eaux de puits pour éviter l’utilisation des eaux courantes qui sont traitées pour la consommation. Vous pouvez récupérer les eaux de pluies dans des tonnes à eau. Vous pouvez vous référer à notre article”Comment bien entretenir son jardin“.

Et n’oublions pas le dicton : “Un binage vaut mieux que 2 arrosages“. En effet, biner votre potager bio permet de casser la croûte de terre et empêche l’eau présente dans le sol de s’évaporer trop vite.

Alors, à vos pelles, râteaux, pioches et bêches… le jardin potager bio de vos rêves n’attends que vous…

Et si vous souhaitez en savoir un peu plus, je vous invite à la lecture de “La petite encyclo Rustica du Potager” chez Rustica éditions. Ce livre fourmille de bons conseils pour réaliser vous-même un potager qui en ferait rêver plus d’un!

Et si vous préférez une petite incursion de votre expert paysagiste, nous pouvons aussi vous concocter de jolis carrés potagers 

création ou entretien, concept paysager est là pour votre projet

Besoin de l'avis d'un professionnel
pour estimer le prix de votre projet ?

N'hésitez pas à nous solliciter, nos paysagistes prendront contact avec vous dans les meilleurs délais !