Comment préserver ses plantes face aux fortes chaleurs?

31 Juil 2022 | Actualités

Les fortes chaleurs de ces dernières semaines ont rendu le quotidien difficile pour tout un chacun. Nous devons malheureusement nous adapter à ce climat de plus en plus récurrent dans notre région. Mais justement, qu'en est-il de nos jardins? Comment protéger nos plantes et les aider elles aussi à s'adapter au soleil ardent et aux chaleurs intenses? Nous allons vous expliquer comment bien vous y préparer...

Un soleil de plomb…

A l’heure où nous succombons tous à une bonne baignade ou une citronnade bien rafraîchissante il faut donc aussi penser à son jardin! Découvrez des mesures simples et efficaces à adopter sans plus attendre en ces périodes caniculaires

Quelques règles à appliquer…

La protection de votre jardin commence bien avant la période estivale…

En effet, il faudra veiller à ne pas planter vos végétaux d’ombre au soleil. Cela paraît peut-être évident mais nous avons visité nombre de jardins ou cette simple règle n’était pas respectée au péril des végétaux concernés…

Ensuite, pour bien comprendre comment prendre soin de vos plantes, il faut bien comprendre comment l’eau que vous leur apportez lors des arrosages est utilisée. Les végétaux ont besoin de beaucoup d’eau pour pouvoir l’évaporer et maintenir une température plus basse au niveau de leur feuillage. Elle sera évaporée par le dessous des feuilles et créera une sorte de « voile nuageux » de protection autour de la plante. Ce phénomène existe au même titre que notre corps transpire pour pouvoir se rafraîchir! Si les plantes n’ont pas assez d’eau, elles ne peuvent pas évaporer, donc leur feuillage brûle.

Et pour bien réaliser votre arrosage, certaines périodes conviennent mieux que d’autres. encore une fois, cela paraît simple mais est essentiel! Il vaut mieux éviter d’arroser vos plantes en pleine journée lorsque les températures sont très élevées. L’eau sera alors rapidement évaporée sans subvenir aux besoins des plantes.

La période la plus propice est en soirée ou pendant la nuit. L’eau va alors avoir le temps de pénétrer dans le sol, le rafraîchir et être utilisée par les plantes.

Une petite astuce consiste aussi à arroser le feuillage des plantes, toujours en soirée. Cela va les rafraîchir et leur permettre d’absorber une quantité d’eau supplémentaire. Attention tout de même à ne pas pratiquer cela sur les rosiers ou encore les lauriers roses qui sont des végétaux fragiles. Ils risqueraient de développer des maladies cryptogamiques couramment appelées « champignons« .

Les différents arrosages

Nous allons ici faire la différence entre l’arrosage manuel et l’arrosage automatique en « goutte-à-goutte ».

A l’heure où il faut penser à préserver nos ressources naturelles, nos experts paysagistes vous conseillent évidemment l’arrosage en goutte-à-goutte… Il a le gros avantage de laisser l’eau s’infiltrer dans le sol très progressivement et en profondeur.

Pour vous expliquer tout cela, nous allons faire un petit calcul

Le débit d’eau sera faible. En effet, il faudra compter en moyenne 1,7 à 2,2 L/h/goutteur. Concrètement, pour un massif de 100 Ml avec une installation d’arrosage comprenant des tuyaux de diamètre 16 mm et des goutteurs tous les 33 cm, on compte environ 300 goutteurs. Cela représente 510L/h soit 2,30 € de consommation d’eau par jour.

En ce qui concerne l’arrosage manuel, il faudra compter une consommation au minimum doublée!!! Et par ailleurs, cette solution d’arrosage implique le déversement d’une grande quantité d’eau sur un temps très court. La majorité de cette eau va simplement ruisseler et ne sera pas utile à vos plantes car elle n’aura pas le temps de pénétrer le sol. C’est du gâchis pur et simple!

Il est vrai que cela représente un investissement au début mais pour ensuite faire de belles économies et protéger nos ressources! N’hésitez pas à nous contacter, nous pourrons vous conseiller!

Comment limiter l’évaporation de l’eau?

Maintenant que vous savez comment arroser vos plantes de manière optimale, il faut qu’elles puissent garder l’eau et en profiter pleinement… Je m’explique…

Un vieil adage le dit : « Un bon binage vaut mieux que 3 arrosages« , alors a vos pioches!!!

Effectivement, en ce qui concerne le sol de vos massifs, haies ou encore au potager, il faudra biner la terre. Cette opération va limiter l’évaporation de l’eau du sol car au lieu d’avoir un sol lisse et compact où l’eau va simplement glisser, on crée des crevasses et des micro aspérités qui vont la retenir.

Une autre possibilité sera de mettre en place un revêtement qui, en plus d’être esthétique dans votre jardin, permettra de retenir l’eau des arrosages. Il s’agit des mulchs compostés ou non compostés, des broyats d’arbres issus de l’élagage, des paillis de fougères, des écorces de cacao au parfum ultra régressif ou encore des paillettes de lin ou de chanvre. A vous maintenant d’opérer votre choix!

Résistance!!!

Pour encore mieux préparer votre jardin à résister aux morsures du soleil et aux chaleurs étouffantes, il faudra l’aider en amont. En effet, pour limiter leur stress lors de ces canicules de plus en plus récurrentes, il sera utile de les renforcer en leur apportant de l’engrais à libération progressive une à 2 fois par année. A titre informatif, le Multigreen évolution plan est celui que nous utilisons pour les jardins de nos clients. Il offre aux plantes une « nourriture » de bonne qualité et les végétaux souffrent beaucoup moins.

Par ailleurs, si vous êtes amateur de jardin à l’Anglaise, sachez qu’il est idéal pour parer à la sécheresse car les plantations sont denses. Cette caractéristique induit la limitation de l’évaporation du sol car la densité crée l’ombrage et donc une humidité relative. Les plantes s’entraident, contrairement aux jardins plus épurés et composés de minéraux.

Je vous invite d’ailleurs, si vous le souhaitez; à visiter en image le jardin de Nymans, une beauté Anglaise qui vous donnera certainement envie!

Le petit conseil de votre paysagiste

Voici une solution originale et très tendance pour couvrir vos sols et ainsi limiter l’évaporation de l’eau : les plantes couvre-sols. Je vous invite à découvrir notre article sur le sujet…

Elles présentent les mêmes intérêts que les revêtements de type mulch ou paillis dont nous avons parlé auparavant.

Pour exemple nous pouvons citer la sagine ou l’helxine qui se prêtent en premier lieu aux jardins japonais mais qui sont tout à fait adaptées à tous les jardins.

Ces petites plantes forment un jolis tapis vert avec une petite floraison parfumée assez sympathique. En plus, elles ont l’avantage de se développer rapidement  ne sont jusqu’à présent sujettes à aucune maladie.

Et pourquoi ne pas craquer aussi pour la fameuse corbeille d’argent à la floraison blanche éclatante?

Et bien évidemment, nous sommes à votre écoute pour tout conseil! Nous seront ravis de vous aider à protéger votre jardin et l’embellir à chaque saison!!!

entreprise paysagiste familiale en gironde

Besoin de l'avis d'un professionnel
pour estimer votre projet ?

N'hésitez pas à nous solliciter, nos paysagistes prendront contact avec vous dans les meilleurs délais